Rencontre du Cercle de la Rotonde, le vendredi 11 octobre 2013 à la Bibliothèque de Tournai

Rencontre du Cercle de la Rotonde, le vendredi 11 octobre 2013
à la Bibliothèque de Tournai (Auditorium)

avec Michelle Fourez, Dominique Massaut, Annie Préaux, Evelyne Wilwerth (18h)
dans le cadre de La Fureur de Lire « Les passeurs de mémoire »

Animation : Marie-Clotilde Roose

Attention : la soirée initialement prévue autour de Serge Blondiau
et de la poésie orientale est reportée, pour diverses circonstances, à une date ultérieure.

Toute écriture fait trace, de manière singulière ou collective. Un poète et trois romancières accordent leurs violons, le temps d’une soirée, pour évoquer la place de la mémoire et l’anticipation qu’elle suscite, à travers leurs poèmes et récits.

Dominique MassautDominique Massaut vient de publier chez Rafaël de Surtis un recueil en prose, à la fois nostalgique et libérateur, Je m’en irai bientôt, glanant les souvenirs vécus – matière du poème – pour les disperser comme cendres ou graines, au gré du vent. On y entend la voix chaude du poète, slameur et performeur, sa passion pour l’oralité et le partage ouvert, qu’il n’a cessé d’alimenter. « Je m’en irai bientôt », annonce-t-il, « Avant de chanter à nouveau, déjà bien loin du départ, le fou n’aura de goût que pour le souffle, le borborygme. Je dialoguerai avec les pierres. » Là se rassemblent les paysages marchés, la nature humée, touchée, les visages aimés ou haïs, les paroles ensevelies ou rejetées, les silences… « Puis la lune sirotera ce feu, flamme par flamme, et la lune se couchera. Tous me laisseront enfin au noir, au frais, au désert. »

Michelle FourezBaroudeuse des 5 continents, Michelle Fourez a fait paraître son 7e roman, Une famille, chez Luce Wilquin, écrit en partie au Guatemala, laissant surgir et parler ses personnages, « caméra à l’épaule », « parce que cela s’impose à moi ». Pourtant ceux-ci évoluent en Belgique, à partir d’une épidémie de polio, dans les années 50. Françoise en est marquée dans sa chair, tandis que son frère Bernard, le préféré de sa mère, en réchappe. Mais alors qu’il sombre dans l’alcool – à la fois symptôme et tabou – elle se bat pour réaliser ses rêves d’émancipation, hors de la ferme familiale. La liberté passe par l’amour, celui de l’enfance (Lucien) puis de la maturité (Roberto), avec leurs heures enchantées et leurs désillusions, souvent cruelles. Sous le regard clairvoyant de Françoise, le passé est évalué aux cicatrices du présent, pour elle-même et ses proches. Un voyage, décidé de toute urgence, la ramènera aux sources de son désir. Un récit court, dense, actuel et juste.

Annie PréauxJ’ai immédiatement écouté les conseils de Dieu, sorti chez M.E.O., est le titre étonnant qu’a choisi Annie Préaux, avec l’humour qui caractérise son écriture, pour prendre la voix d’une vieille dame, semi-impotente, s’adressant par ordinateur à son fils, sous forme d’un journal intime. Entre des caisses de livres et son chien empaillé, ses visites habituelles, survient l’inattendue Jasmine, aide-ménagère, qu’elle voudra initier à la littérature, s’y attachant malgré elle… Tantôt cocasse, tantôt pathétique, elle raconte ces fragments du quotidien, les éclaire de ses souvenirs, pour ce fils indigne, écrivain connu ne venant jamais la voir. Le banal soudain se métamorphose, rit et pleure sous la plume électronique de cette drôle de dame. Enseignante, animatrice d’ateliers, essayiste, Annie Préaux maîtrise parfaitement le suspense et le dosage des émotions, pour réussir un petit bijou d’humanisme.

Evelyne WilwerthNon moins riche en rebondissements, le roman d’Evelyne Wilwerth est aussi intense que son titre, Un été rouge sang (Ed. du Chemin, Coll. Benoît Anciaux). Le thème de la famille y est aussi présent, par les liens étroits des jumeaux, Cyril et Glycine, partis en vacances dans une villa quasi abandonnée, en Provence. D’étranges menaces y ponctuent, dans un rythme accéléré, les temps de découvertes et les peurs cachées, accentuées par une litanie en voix off. De ces tensions de plus en plus suffocantes, au croisement de rencontres-clés, sortiront des dénouements… à suivre ! Un roman conseillé à tous ; il fait rougeoyer, sans les détruire, les ressorts intimes de la psychè.

Marie-Clotilde Roose

Lieu de la rencontre :

BIBLIOTHEQUE DE TOURNAI
Maison de la Culture, 2 Boulevard des Frères Rimbaut, 7500 Tournai.

Infos :
Le Cercle de la Rotonde, 8 rue du Touquet, B-7522 Blandain.
Site : www.lecercledelarotonde.be

Entrée libre.
Avec l’aide du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Programme 2013-2014

2014

21 mars 2014 :
En salle de lecture 18h spectacle de la Roulotte théâtrale
« Les 3 coups vont encore frapper » (Bobette Jouret).
19h-19h30 entretien avec Bobette Jouret
19h30-20h cocktail
20h-21h Veillée des Auteurs
25 avril 2014 :
Romans ou récits ayant trait à la Shoah (le 28 avril sera commémoré le Jour de la Shoah).
Adolphe Nysenholc :
Récit autobiographique Bubelè, l’enfant à l’ombre, préface de Rossano Rosi, réédition chez Espace Nord, Fédération Wallonie-Bruxelles, 2013.
Philippe Remy-Wilkin :
Roman : L’œuvre de Caïn, Le Cri, 2012.
Bernard Dan :
Le livre de Joseph, L’Aube, 2011.
—————————————————-
2013
29 novembre  2013 – Trois auteurs, trois genres
 
Michel Joiret :
Madame Cléo, Grand prix du Parlement, M.E.O. Editions (2011)
Les Masques verts du Commandeur, Ed. Dricot (2010)
& LE NON-DIT qui fête ses 25 ans d’existence en 2013.
 
Geneviève Damas :
Ses récits et pièces de théâtre parues chez Lansman :
Molly à vélo (2004) Molly au château et L’épouvantable petite princesse (2007) ; Paix Nationale / Nationale Vrede, traduit par Marie-Pierre Devroedt (2012)
 
Alain Dartevelle :
Dans la Ville infinie, nouvelles fantastiques. L’Age d’Homme, collection Petite Belgique, 2013.