Rencontre du Cercle de la Rotonde, le vendredi 19 septembre 2014 à 18h à la Bibliothèque de Tournai (Auditorium)

Entretiens avec Danielle Gerard, Jacques Mercier, Michel Voiturier (18h)

Animation : Marie-Clotilde Roose

Alors que tonnent les explosions d’obus, que la violence quotidienne éclabousse les écrans, des écrivains et leurs éditeurs continuent à proclamer la puissance de l’intime et de l’humain, traduisant la saveur de vivre et d’aimer. Cette saveur ne saurait exister sans le plaisir et la liberté, maîtres-mots de la maison d’éditions Les déjeuners sur l’herbe, créée en 2005 sous forme d’asbl en Wallonie Picarde, par François VanDorpe et Pascale Loiseau. Ceux-ci décident de publier des auteurs nouveaux ou connus en les associant parfois à des œuvres d’artistes, dans un libre dialogue, où la sensibilité domine. Leur site www.lesdejeunerssurlherbe.com évoque chacune de ces rencontres pour leurs livrets de poèmes ou nouvelles, théâtre ou roman, à tirage limité. Les éditeurs s’entretiendront avec trois écrivains, pour raconter cet itinéraire d’émotions, de mots et d’images.

Danielle Gerard

Danielle Gerard, née à Uccle, vit au Pays des Collines, en Wallonie, où elle aime trouver l’inspiration au cours de randonnées. Elle est l’auteure de 8 recueils publiés depuis 1994, couronnés par Baisers, édité récemment aux Déjeuners sur l’Herbe. Ces poèmes s’ouvrent sur des souvenirs chauds et denses, tels des « milliers d’insectes / bourdonnant / autour d’un caillou lisse / comme une prière sans fin » ; ils explorent les passions vécues, les font revivre, puis annoncent leur déclin et la méditation qui s’ensuit, lorsqu’amour et mort se chamaillent. « L’eau de l’étang remue ses vases, / ses algues brunes, / ses nénuphars en fleurs, / baisers criant au réveil / les insuffisances du boire, du jouir, la précarité du bonheur ». Mais si le poète inscrit « ses quilles tombées, / ses statues décapitées, les mains coupées » c’est avec l’envie de toujours retrouver « la flamme enfantée ». La violence que la poésie véhicule, loin d’être destructrice, ravive et dé-livre des énergies souveraines.

 

Jacques Mercier

Jacques Mercier, homme de media célèbre pour ses émissions à succès à la radio et télévision belges francophones (Dimanche-Musique, Le jeu des dictionnaires, Forts en tête,…) est aussi l’auteur d’une cinquantaine d’ouvrages : romans, essais, beaux-livres, recueils de nouvelles, contes et poèmes. C’est en poésie sans doute qu’il se livre le plus, ce que les titres L’Envers du monde et Proche des larmes laissent deviner. Dans ce dernier, l’écrivain rythme en tempos nuancés la musique de la vie : l’enfance, l’amour, la fragilité, la mort, l’avenir. Ces quelques vers en disent long sur l’intensité qui l’habite : « A l’instant précis / où ton corps s’abandonne / le voile du temple se déchire / le sang dans les yeux / comme un vitrail / et les serres d’un oiseau / mêlées pourtant de grâce / pour hurler la vie ». Juste après notre entretien, Jacques Mercier, qui a réalisé plusieurs spectacles mêlant textes et musiques, se produira sur la Grand-Place de Tournai dans La Boîte de Jazz : http://www.070.be/boitedejazz/la-boite/concept/

 

Michel Voiturier

En commençant la lecture, dans Escaut de-ci de l’eau, des 15 nouvelles de Michel Voiturier, écrivain critique d’art (http://flux-news.be), critique dramatique ( www.ruedutheatre.eu )  et chroniqueur culturel hennuyer, on ne sait jamais sur quel bateau il va nous emmener…car ces récits, par vagues successives, prennent tantôt l’aspect de conte drôle ou fantastique, tantôt de description caustique d’un quotidien cruel, sans se départir de touches fantaisistes ou émouvantes dont l’auteur a le secret. Son imagination veille à débusquer les paresses de l’esprit, à stimuler ses lecteurs, comme dans le savoureux « Plumitif » qui reflète une acculturation ambiante… Sous couvert de taquiner l’absurde, ses nouvelles préservent une certaine éthique, celle d’un esprit lucide et observateur, aimant l’humanité jusqu’à lui montrer, dans la satire, ses indéracinables faiblesses – qui aime bien châtie bien ? Ces nouvelles, qu’Alfred Jarry ne renierait pas, comportent des pépites de foi en la vie, par delà toute dérision affichée – et même de tendresse.

Affiche : Rotonde 19 septembre 2014

Marie-Clotilde Roose

Lieu de la rencontre :

BIBLIOTHEQUE DE TOURNAI

Maison de la Culture, 2 Boulevard des Frères Rimbaut, 7500 Tournai.

Infos :

Le Cercle de la Rotonde, 8 rue du Touquet, B-7522 Blandain.

Tel/fax : 069.23.68.93 rotonde@scarlet.be

Site : www.lecercledelarotonde.be

Entrée libre.

Photos de la Soirée :

IMG_2336 IMG_2330 IMG_2327 IMG_2311 IMG_2307 IMG_2306 IMG_2305 IMG_2294 IMG_2292 Eté 2014 suite 013

Avec l’aide du Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles