Prochaines rencontres du Cercle de la Rotonde : les 9 et 10 novembre 2019 – un stand et deux cafés littéraires au Salon de Tournai la Page

le samedi 9 novembre 2019 de 16h à 17h

« Remontée aux sources » avec les auteurs

Rose-Marie François et Gérard Adam

Rose-Marie François

Rose-Marie François – Autoportrait

Rose-Marie François, poète, philologue, romancière, dramaturge et rhapsode, habite sur les hauteurs de Liège, voyage par le monde et par les littératures. Auteure d’une quarantaine de livres, ses œuvres ont été traduites en une douzaine de langues. Elle a reçu plusieurs prix prestigieux dont Prix triennal de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour Lès Chènes. La Cendre (2013). Avec La Belle Enceinte. Nos amours de Flandre et de Picardie, publié chez Maelström Reevolution en 2018, elle signe un roman inclassable, une épopée fantastique à travers le passé et l’imaginaire habitant des terres familières mais souvent hostiles : les racines de la Belgique, pays cousu de pièces rapportées, de récits collectifs, de rêves antagonistes, de langues et de désirs complexes. L’auteure remonte l’écume des jours, à la manière d’un Boris Vian, plongeant dans les vagues du 19e siècle, à la recherche des langues picarde et thioise, en Picardie et Flandre, unies ou opposées. Elle raconte l’histoire de deux jeunes hommes, Jan Frans van der Weyden cherchant fortune dans les charbonnages, et Jean-François del Pasture, professeur, tous deux se disputant l’amour de la belle Victorine. Ce conte poétique, initiatique et prophétique, entraîne le lecteur dans une remontée aux sources, par des sentiers mystérieux et pourtant familiers.

par Anita De Meyer

par Anita De Meyer

Gérard Adam, ex-médecin militaire en zones «humanitaires», écrivain, traducteur, éditeur, est l’auteur d’une quinzaine de romans, récits et recueils de nouvelles, salués par la critique et quelques prix notoires (NCR-AT&T, Emma Martin…). Dans Stille Nacht (M.E.O. 2017), Yvan Jankovic part à la recherche de son identité, remontant dans les souvenirs dispersés de sa jeunesse, interrogeant ceux de sa vieille mère, sur le père disparu avec ses secrets, mort de silicose au contact des charbonnages. Ces migrants d’Istrie et Herzégovine, naturalisés belges après la catastrophe de Marcinelle, se sont-ils vraiment aimés ? Et pourquoi Yvan porte-t-il comme un fardeau l’héritage catholique de sa mère, autant que les regrets de n’avoir pas assez rêvé et relevé son destin ? De telles questions, impliquant autant la solitude individuelle que les défis sociaux, sont également au cœur de La Passion selon Saint-Mars (id. 2018) – petit village où se décide, à l’ombre de son église romane, un groupe de jeunes et habitués de café, pour jouer une représentation de cette page d’Evangile. Encore faut-il trouver un Messie… et concilier les vives tensions entre les villageois et les « étrangers ». Pour boire aux sources, rien de tel qu’un calice.

le dimanche 10 novembre 2019 de 16h à 17h

« La transformation du réel dans le roman » avec les auteurs

Annie Préaux et Daniel Charneux

Annie Preaux

Annie Préaux

Annie Préaux est une écrivaine et romaniste multiple, qui a créé La Maison d’Anna pour y donner des ateliers d’écriture autour d’artistes contemporains. Elle a obtenu le Prix des Amis du Hainaut en 2011. Dans son roman Bird et le mage Chô (M.E.O. 2017), elle aborde avec dextérité et tact une question difficile : celle de la dépression suite à une perte d’emploi, d’une manière cruelle et abusive, sans états d’âme, pour la rentabilité ou la prétendue efficacité d’une entreprise. C’est à grande échelle, aujourd’hui, qu’on s’entre-mange, dans la grande fête mondiale des joyeux profits. Sandrine s’est fait littéralement jeter dehors : – Notre collaboration s’arrête aujourd’hui. Tu dois rendre ton ordi, ta voiture, ton smartphone. Immédiatement. A la violence du licenciement subi, s’ajoute celle de sa relation antérieure avec son père : une violence sans cri, sans coup – la totale indifférence. Sous le choc, son chemin va croiser celui de Jean-Marc, traumatisé par une agression en classe. C’est le personnage Bird, du roman Le Baiser cannibale qui va jouer le rôle principal dans leur relation. D’autres personnes vont leur permettre de décoller peu à peu de l’enlisement… L’écriture y est alerte, moderne, très vivante, pour décrire par la fiction quelques symptômes touchant de plein fouet notre société.

Daniel Charneux

Daniel Charneux

Daniel Charneux est l’auteur de huit romans, un recueil de nouvelles et un essai consacré à Thomas More. En 2018 paraît Si près de l’aurore (Ed. Luce Wilquin) consacré à Lady Jane Grey, la « reine de neuf jours » dans l’Angleterre tumultueuse du 16e siècle. Brillante et ascétique, humaniste accomplie, cette jeune noble lisait Platon en grec, correspondait en latin avec le réformateur suisse Heinrich Bullinger et se vouait à Dieu, en pleine guerre de religions. Modelée pour plaire à la Cour et obéir par un riche mariage, elle sera, après la disparition de l’ogresque Henry VIII, troisième dans l’ordre de succession, devenue malgré elle l’enjeu de rivalités effrénées pour le pouvoir. Fidèle à sa foi réformée, dans le sillage de l’anglicanisme, elle sera sacrifiée en 1554 par la catholique Mary Tudor, sous l’influence de ses conseillers. Daniel Charneux brosse le portrait éloquent de Jane Grey, mais aussi le tableau d’une époque, d’une nation et d’un peuple, d’une généalogie mixée à celle de la France, de ses aristocrates sans scrupules et de leurs mœurs, des conflits religieux liés aux pouvoirs se déchirant, avec toutes les dérives autoritaires se succédant, dans une Europe en mutation. La langue y est superbe, rythmée d’allitérations, nourrie d’un vocabulaire raffiné, accordé au contexte. Nul étonnement que ce livre ait obtenu le prix Gauchez-Philippot et le prix quinquennal Alex Pasquier, décerné par l’A.E.B. à un roman historique.

Marie-Clotilde Roose

Lieu de la rencontre : Halle aux draps, Grand-Place de Tournai.

Infos :

Le Cercle de la Rotonde, 8 rue du Touquet, B-7522 Blandain.
Tel : 069.23.68.93 rotonde@scarlet.be
Site : www.lecercledelarotonde.be

https://lesamisdetournai.be/tournai-la-page.html

Entrée libre.

En partenariat avec l’asbl Les Amis de Tournai.
Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles.