RÉUNION AU CERCLE DE LA ROTONDE :
LE SAMEDI 30 OCTOBRE 2004 à 17 HEURES.

au Théâtre Poème - Rue d'Écosse 30 - 1060 Bruxelles
(entre la Porte de Hal et l'Avenue Louise )
Tram : 91, 92, 93, 94, Arrêt Porte Louise
Métro : Hôtel des Monnaies

Invités : Jean-Baptiste Baronian & Thomas Gunzig
Animatrice : M.-C. Roose

Du roman policier "rêveur" au polar déjanté, il y a place pour le suspense entre Baronian et Gunzig. .

Jean-Baptiste BARONIAN

Jean-Baptiste BARONIAN Photo® J-L Geoffroy

Les papillons noirs. L’intrigue n’a pas lieu dans quelque savane ou forêt exotique mais au cœur de la capitale belge. Stevens, un détective privé en fin de carrière, retrouve dans un café une de ses anciennes conquêtes, Diane, dont l’odeur capiteuse provoque en lui émoi et souvenirs. Mais celle-ci, nerveuse, fumant cigarette sur cigarette, n’a guère l’humeur de s’attarder à quelque évocation nostalgique ; son mari qu’elle déteste a disparu, et elle supplie l’ex-amant de se lancer à sa recherche. Ecumant toutes les tavernes cossues de Bruxelles, Diane va entraîner Stevens dans une suite de questions de plus en plus folles, avant de disparaître à son tour.
Plutôt qu’une intrigue étonnante, c’est un style que Baronian a développé ici, un ton ironique sur les clichés mêmes qu’il utilise, adaptés au registre du policier, flirtant avec la rêverie et le fantastique. Le personnage qui observe son amie vieillissante n’a rien d’un héros, il se moque de lui-même et un peu d’elle aussi, tout en cédant à l’attrait de souvenirs agréables, auto-complaisants. L’ambiance dans ces cafés bruxellois est assez pathétique, la conversation non moins. Quelques apparitions bizarres, l’un ou l’autre fantasme ou trait d’esprit sauvent l’histoire du désastre – ou presque, s’il est vrai qu’un désastre peut prendre la taille d’un ego en chute libre.

Jean-Baptiste Baronian est l’auteur d’une quarantaine d’ouvrages, romans, contes et essais, parmi lesquels un Panorama de la littérature fantastique de langue française, réédité à la Renaissance du Livre en 2000, et plusieurs études sur Georges Simenon, Jean Ray. Il a dirigé de 1969 à 1977 la collection littéraire fantastique chez Marabout. Il est également bibliophile, chroniqueur, conférencier. Après ses Histoires fantômes (2003), il vient d’épingler Les papillons noirs à La Table Ronde.

Thomas GUNZIG

Thomas GUNZIG

Le plus petit zoo. Il n’a pas que des papillons, il y a aussi « l’ours, le coucou, le frelon, la rainette »* mais encore « la girafe », « le poisson rouge », « le koala », et bien d’autres… dans Le plus petit zoo du monde, paru Au Diable Vauvert. Thomas Gunzig en est le directeur, et il distribue à chacun de ses animaux des notes sévères, selon qu’ils répondent bien ou non à leurs caractéristiques essentielles. « La vache », par exemple, se présente sous l’aspect d’une fille bien roulée, mais complètement inerte et veule. Qu’est-ce qu’un garçon comme Henry, triste et sans imagination, pourra bien en faire ? « Le cancrelat », lui, n’a pas la queue d’un scorpion et provoque la fuite d’une jeune épousée en plein Bombay. Une série d’histoires courtes, drôles et féroces, qui a cueilli le Prix des Editeurs en 2003. Un premier roman, Mort d’un parfait bilingue, paru chez le même éditeur en 2001, témoigne d’une verve sauvage contre l’empire des mafias et des médias, manipulant les êtres d’une manière abjecte. Beaucoup d’imagination (pas si loin de la réalité hélas), des fantasmes noirs, un cynisme à peine déguisé… Enfin, Take five vient de paraître aux éd. Le grand miroir : cinq histoires déclinées de l’adagio à l’andante, plus douces, un sucré-salé que l’on conseille en guise d’apéritif. Les thèmes de la cruauté, de la folie, de l’abus de puissance ou de la déréliction y sont moins grinçants, mais font toujours mouche.

Thomas Gunzig, (né en 1970), auteur recherché, ne laisse certainement pas son public indemne.

* A paru dans l’anthologie "Noir Scenar" dirigée par J.B. Baronian.

Marie-Clotilde Roose

Contact

P.A.F

Marie-Clotilde Roose
Courriel : rotonde@tiscali.be
Tél.: 069/23.68.93
ou
Théâtre-Poème
Tél.: 02/538.63.58
Fax : 02/534.58.58

Générale : 5 euros.
Etudiants & Séniors : 3,75 euros.
Membres TP : gratuit.



L'abonnement au "Mensuel littéraire et poétique" du Théâtre Poème vous donne droit à l'entrée gratuite à toutes les réunions du Cercle de la Rotonde.

Tarif pour 11 numéros par an: 15 euros, renseignements :

Site web : www.theatrepoeme.be
Courriel : theatrepoeme@skynet.be

Téléphone : 02/538.63.58

Avec l'aide du Ministère de la Communauté Française