RÉUNION AU CERCLE DE LA ROTONDE :
LE SAMEDI 22 JANVIER 2005 à 17 HEURES.

au Théâtre Poème - Rue d'Écosse 30 - 1060 Bruxelles
(entre la Porte de Hal et l'Avenue Louise )
Tram : 91, 92, 93, 94, Arrêt Porte Louise
Métro : Hôtel des Monnaies

Invités : Evelyne & Anne-Marielle Wilwerth
Animatrice : M.-C. Roose

Deux sœurs - en écriture et dans la vie - se disent et lisent pour la première fois ensemble.

Anne-Marielle

Wilwerth Anne-Marielle

La poésie est son jardin, qui s’abrite derrière la haute haie du visible, titre d’un joli « buisson ardent » publié en 2001 à L’Arbre à Paroles. Là, résonnent « les voix de nos mémoires / aimantées / par l’eau-forte des mots ». En poèmes très brefs, clairsemés sur les pages de ses livres, Anne-Marielle Wilwerth distille avec bonheur et réserve des fragments de vie, à partager dans le recueillement. Pas de grands éclats, plutôt des étincelles, des reflets à saisir au vif-éclair de l’instant :
« un lâcher de colombes / pour émanciper le ciel // mes faiblesses / dont je fais silex ».
Les mots jouent entre le registre concret et l’abstrait, se moquent malicieusement des lois du langage, réinventent les modes d’exister.
Et ce simple constat : « Forcément // il y a // des silences blancs / que l’on chevauche / dans l’inexplicable ».

Lire ses recueils est apaisant, comme on écoute murmurer le silence auprès d’une source.
Les titres déjà sont des ébauches de poèmes ; citons encore, chez le même éditeur, au sud de la mémoire (1999), démesurément la lumière (2003), l’accordeur de mots est passé(2004)… parmi la douzaine de recueils qu’elle a publiés.
Sans doute ses tiroirs sont-ils remplis de ces ‘haïkaï’ discrets et limpides, car A.-M. Wilwerth écrit depuis une trentaine d’années, tout en enseignant dans le Brabant wallon. Elle a reçu le prix de la Province du Luxembourg au concours « Pyramides 2002 », ce qui a dû lui faire particulièrement plaisir, puisqu’elle a vécu à Virton. « Mais », demande-t-elle en un de ces poèmes laurés, « comment tenir debout / sur le trapèze / que nous lance le temps ».

Evelyne

Wilwerth Evelyne

« J’ai construit ma vie sur la beauté de mon enfance ! Une villa 1900 à Spa, l’harmonie de mes parents, un grand jardin avec trapèze, anneaux et balançoire, les bois et les Fagnes… » répond sa sœur, comme en écho, en racontant comment, enfant, elle a pris la décision d’« écrire des livres ». Ayant quitté son poste de prof à trente ans, elle ne cesse depuis de publier des histoires et d’animer des ateliers d’écriture, pour jeunes et adultes. Plus exubérante et bohème, aimant se risquer, cette écrivaine prend la vie à-bras-le-corps et lui dit en prose toutes ses vérités, dures et tendres, drôles ou cruelles. Mais elle a publié aussi des poèmes (parmi ses recueils, Dessine-moi les quatre éléments fut composé avec son regretté compagnon, le peintre Manu van de Velde), et sa prose peut parfois prendre, par sa sensualité très libre et sa faculté d’émerveillement, un tour poétique.

Ainsi, après de nombreux livres pour enfants (dont La veste noire, récit policier illustré par Yayo, témoigne d’une fraternité tant sociale qu’éthique), deux romans chez Luce Wilquin, des essais, des créations radiophoniques et une pièce de théâtre (qui par son titre, Hortense, ta pétillance, évoque le caractère solaire de l’auteure), Evelyne Wilwerth a publié chez Memor Je m’appelle Rhubarbe, un court récit sorti au printemps 2004. Elle ose y attaquer de front le scandale des homes-mouroirs, en se mettant dans la peau d’une vieille dame, surnommée Rhubarbe, qui va se mettre en tête de sauver ce qui lui reste de dignité et d’humour, pour aborder cette ultime tranche de vie. Casse-cou, cette Rhubarbe encore verte, malgré les peines de l’âge (jamais édulcorées), relèvera le défi de regarder en face la vie qu’elle aime et qu’elle veut :
« Je me retrouve arrimée à la balustrade. Je me redresse. J’exulte. Puis je murmure - d’un balcon à l’autre ».

Marie-Clotilde Roose

Contact

P.A.F

Marie-Clotilde Roose
Courriel : rotonde@tiscali.be
Tél.: 069/23.68.93
ou
Théâtre-Poème
Tél.: 02/538.63.58
Fax : 02/534.58.58

Générale : 5 euros.
Etudiants & Séniors : 3,75 euros.
Membres TP : gratuit.



L'abonnement au "Mensuel littéraire et poétique" du Théâtre Poème vous donne droit à l'entrée gratuite à toutes les réunions du Cercle de la Rotonde.

Tarif pour 11 numéros par an: 15 euros, renseignements :

Site web : www.theatrepoeme.be
Courriel : theatrepoeme@skynet.be

Téléphone : 02/538.63.58

Avec l'aide du Ministère de la Communauté Française