RÉUNION AU CERCLE DE LA ROTONDE :
LE SAMEDI 19 MARS 2005 à 17 HEURES.

au Théâtre Poème - Rue d'Écosse 30 - 1060 Bruxelles
(entre la Porte de Hal et l'Avenue Louise )
Tram : 91, 92, 93, 94, Arrêt Porte Louise
Métro : Hôtel des Monnaies

Invités : Eric Dejaeger & Paul Guiot
Animatrice : M.-C. Roose
Présentateur : Pascal Feyaerts

Une rencontre entre deux auteurs qui partagent le même goût pour une littérature accessible, dépouillée, humoristique et critique.

Eric Dejaeger

Eric Dejaeger a publié plusieurs plaquettes et collaboré à près de septante revues. Il partage son action littéraire entre l’écriture, l’édition et la traduction. Trois profils qui, loin de se disperser, s’épousent pour donner naissance à un visage cohérent, celui d’un «pro du raccourci», comme le qualifie à juste titre Jacques Sternberg. Ce style invite non seulement le langage à l’économie mais lui dicte également souvent la voie du sarcasme et de la dérision. L’auteur ne s’épargne pas lui-même. Donner à lire un texte sans le moindre mot qui dépasse, en égratignant au passage les manies d’une société qui depuis longtemps navigue sans miroir, tel semble être le credo d’Eric Dejaeger. Dans Prose à hic (Gros Textes) il laisse le langage exploser et «les mots lui pleuvoir sur la tête», juste pour les attraper au passage et les obliger à plus de dialogue. Elagage max et Jivarosseries, parus tous deux aux éditions Memor, conjuguent férocité, humour et engagement - sans oublier qu’il s’agit avant tout de poésie. Et la poésie n’est rien sans un prédicat d’émotion, comme le dit en lettres de sable ce texte qui ouvre Jivarosseries : Elle n’avait jamais mis les pieds sur une plage. Elle s’avança tranquille vers les flots. Personne alentour. A mi-chemin, elle se dévêtit. Encore quelques pas et, nue, elle se laissa tomber de tout son long, bras écartés. L’impact fut terrible. Son corps de sable doux se désintégra au contact de la plage de chair bronzée.

Eric Dejaeger n’est pas seulement un pro du conte bref et un dynamiteur de parabole, il est un inventeur de titres (d)étonnants. Poèmes réincarnés dans un orteil aimé (Les Carnets du Dessert de Lune) en est l’exemple type : un style et un savoir-faire qu’il met aussi, quand il s’agit de les nommer, au service de ses poèmes. Outre ses travaux de traduction (par exemple Please Plant This Bookde Richard Brautigan) et son amour d’une certaine littérature anglophone, Eric Dejaeger est également revuiste. Il a créé « Ecrits Vains » de 1991 à 2000 et aujourd’hui co-anime la revue « Microbe », dont le but est de diffuser une littérature accessible, souvent amusante - et pourquoi pas intelligente - en petit format.

Paul Guiot

Paul Guiot co-anime la revue « Microbe » avec Eric Dejaeger. Il a publié un recueil aux bien- nommées éditions Tirtonplan, Candeur Mature. Dans Tous les états du monde, il visite le monde dans sa globalité et ses états d’âme, de l’état de manque à l’état de siège. Il se définit lui-même comme « un bourlingueur, troubadour, représentant de commerce », pour qui le voyage enrichit le verbe. Non content d’écrire, Paul Guiot est également compositeur. Avec le groupe Sacre bleu il a sorti voici deux ans Déjeuner sur l’herbe en compagnie de Norge, où une musique aux accents gainsbouriens, imprégnés de blues, plante un décor sonore sur lequel se posent les poèmes de Norge. Il se dit en coulisses que sa guitare ne se trouve jamais très loin de lui.

Pascal Feyaerts


Contact

P.A.F

Marie-Clotilde Roose
Courriel : rotonde@tiscali.be
Tél.: 069/23.68.93
ou
Théâtre-Poème
Tél.: 02/538.63.58
Fax : 02/534.58.58

Générale : 5 euros.
Etudiants & Séniors : 3,75 euros.
Membres TP : gratuit.



L'abonnement au "Mensuel littéraire et poétique" du Théâtre Poème vous donne droit à l'entrée gratuite à toutes les réunions du Cercle de la Rotonde.

Tarif pour 11 numéros par an: 15 euros, renseignements :

Site web : www.theatrepoeme.be
Courriel : theatrepoeme@skynet.be

Téléphone : 02/538.63.58

Avec l'aide du Ministère de la Communauté Française