Accueil"; ?> | Prochainement"; ?> | Saison 2012-2013"; ?> | Histoire"; ?> | Résonances"; ?> | Echos"; ?> | Archives"; ?> | Contact"; ?> | 20 ans"; ?>

REUNION AU CERCLE DE LA ROTONDE :
LE SAMEDI 07 MARS 2009 Á 17H


Auteurs Invités : Nemesio Sánchez, Hugues Robaye & Xavier Vanandruel (Revue MaYak)
Animatrice : Marie-Clotilde Roose


Nemesio Sánchez


Fleur de citronnier.. Titre frais et couverture sombre pour ce recueil de Nemesio Sánchez, traduit de l’espagnol par le poète et Danielle Gerard, illustré par Camille De Taeye, paru aux éd. Galerie 2016 en 2007, lors de l’exposition du peintre en ce lieu bruxellois. « Sa peinture est son chevet et le miroir d’une vie », écrivit à son propos Chantal Bauwens. Elle est aussi un miroir fascinant pour les poèmes hauts en couleurs et sensations, pour les ardentes images que l’écrivain (et photographe) d’origine espagnole a laissés jaillir d’une passion amoureuse, depuis ses prémisses, son acmé, jusqu’à sa chute et ses regrets. Le verbe volcanique et haletant du poète, sa force érotique déployée, tout autant que le pressentiment du déclin, ont donné à C. De Taeye une source d’inspiration puissante, pour un ouvrage de grand format et belle allure : il a du souffle, des ailes. La langue est riche, musicale, et se révèle en longs poèmes brûlants : « La tête posée entre tes seins / j’écoute les battements de ton cœur qui / - hippogriffe débridé - / retentissent dans les artères de mon corps, / plaine sans frontières ; ses battements / - musique d’Orphée - / ouvrent des fenêtres dans l’air, / où pendent des étoiles de nacre (…) ». Puis, hélas, la bien-aimée a détourné ses regards, s’est laissée emporter par les doutes, a fait place au silence, à l’absence.

Celle-ci, amère jusqu’à l’insupportable, a suscité l’écriture d’un nouveau recueil, Amour Amor, accompagné des dessins du même peintre, à paraître début mars au Daily-Bul. Le désespoir y est à la mesure de la déception ressentie, et l’amour vécu se transforme en illusion dénoncée, en reproches acides : « Le langage qu’elle choisit pour communiquer / lors du voyage que nous fîmes dans le désert, / fut celui des serpents : l’hypocrisie dans le silence, / langage de mort. » Ceci dit, cette fois, en espagnol, immédiatement suivi de la traduction française, avec la complicité de Marie-Jo Bouley. Que cette épopée singulière ait été vécue ou non, elle emporte le lecteur dans les ivresses et les abîmes de la passion, tournant autour de la possession (le désir d’embrasser la nature tout entière, à travers le corps aimé), du partage poétique, puis de l’abandon ou la fuite. L’issue, à travers l’écriture, fut toutefois « nuage de printemps / qui chevauche dans l’espace sidéral / à la recherche de liberté ».




Hugues Robaye


La revue MaYak.. Magnifiques réalisations que celles de Hugues Robaye et son équipe, autour de cette revue-livre dont le nom signifie " phare ". Tout ensemble avec le site (et blog en formation) www.mayak.be et les Presses du Phare, l'association " Groupe Esthéthique ! " a pour objet de faire connaître des auteurs ou des artistes, dont la pratique atteste de l'intrication entre l'art et l'existence (comment l'art fait mieux percevoir, mieux vivre), et de faire découvrir des projets ou des pratiques qui affinent et complexifient l'art de vivre (dans des secteurs aussi divers que l'économie, les sciences, les cultures - dans les deux sens du terme -, l'architecture, les pratiques religieuses, l'enseignement, etc.). Ceci par ces médias sus-nommés, mais aussi des expositions, tables-rondes, conférences, émissions radio, vidéos... Le mot " esthéthique " traduit ainsi ce double souci de rejoindre les arts dans leur dimension sensible, et de pratiquer celui de mieux " séjourner " (ensemble) dans ce monde. Le premier numéro s'ouvrait sur un texte de Kenneth White, " Habiter la terre : Géopoétique et architecture " ; le second a suivi la ligne du " Végétal ", avec un formidable article de Lise Thiry ; les suivants se sont articulés sur le thème " Traditions et modernités ", et les derniers le seront sur celui du " Tissu social ". Récits, entretiens, témoignages, poésie et méditations sont entrelacés, dans une mise en page fine, subtile et originale, de photos, œuvres peintes ou dessinées, pour rendre témoignage à l'esprit même du groupe : selon l'organicisme chinois, " une circulation universelle de phénomènes en relation ".

Hugues Robaye, romaniste attaché aux Archives et Musée de la littérature à Bruxelles, auteur d'une multitude d'articles et d'essais, témoignera de cette belle aventure en compagnie du nouveau rédacteur en chef, Xavier Vanandruel, dont le récit À pied à travers la nouvelle Europe est paru, après " quatre mille kilomètres parcourus en huit mois d'une marche plutôt lente ", aux Presses du Phare.



  • Marie-Clotilde Roose


  • Warning: include(inc/corps/2009/mars.pho): failed to open stream: No such file or directory in /public_html/lecercledelarotonde_be/ancien-site-du-cercle-de-la-rotonde/index.php on line 79

    Warning: include(): Failed opening 'inc/corps/2009/mars.pho' for inclusion (include_path='.:/opt/php55/lib/php') in /public_html/lecercledelarotonde_be/ancien-site-du-cercle-de-la-rotonde/index.php on line 79

    Pour avoir une lecture adaptée agrandir les textes de nos pages du site. Comment faire => enfoncer et maintenir la touche[CTRL] du clavier de votre ordinateur et tourner la molette de la souris vers l'ordinateur ou encore, maintenir la touche[CTRL] et enfoncer la touche[+] pour agrandir, ou bien la touche[-] pour diminuer la taille des caractères. Pour remettre la page par défaut, maintenir la touche[CTRL] et enfoncer la touche du chiffre zéro[0]. Valable seulement pour MS-Windows. Pour Mac : Utiliser la touche [Pomme] au lieu de la touche [CTRL].



    Avec le soutien du Ministère de la Communauté Française de Belgique