Accueil"; ?> | Prochainement"; ?> | Saison 2012-2013"; ?> | Histoire"; ?> | Résonances"; ?> | Echos"; ?> | Archives"; ?> | Contact"; ?> | 20 ans"; ?>

REUNION AU CERCLE DE LA ROTONDE :
Le VENDREDI 6 MAI 2011 à 18h à la Bibliothèque de Tournai

Auteurs : Remy-Wilkin, Pierre Schroven et Piet Lincken
Lectures : par Alexandra Caufriez et les auteurs
Animation : Marie-Clotilde Roose

Trois jeunes écrivains offrent une lecture singulière de leurs quêtes spirituelles et poétiques, à travers récits et poèmes, musique universelle.

Intermèdes musicaux, joués par Piet Lincken.



Philippe Remy-Wilkin


Philippe Remy-Wilkin : Après L’épopée de Gilgamesh, ce polygraphe bruxellois a publié chez Maelström en 2010 Le Livre de Mahomet, un conte haut en couleurs illustré par Nikolas List, retraçant les épisodes de la genèse de l’islam, prenant chair entre la Mekke et Yathrib, depuis 570 à 622 de notre ère, entre rêves prémonitoires et réalités terrestres. Ce récit est remarquable sous bien des aspects : il s’est enraciné dans une recherche pointue sur les sources de la vie du prophète - des milliers de pages lues chez les érudits (traditionnistes musulmans comme orientalistes occidentaux), dans le Coran mais aussi chez les écrivains d’Orient – tout en gardant légèreté et verve narratives, qui permettent de comprendre l’esprit de l’islam originel d’une manière poétique et savante à la fois, grâce à de petites notes renvoyant à un index, sans alourdir le texte. L’écrivain se veut chercheur et passeur de sens, nouant de manière subtile sa compréhension des spiritualités (polythéistes et monothéistes) à son pouvoir de suggérer, imaginer et partager cet imaginaire. Avertissant d’emblée le lecteur, ce texte n’est ni un livre de foi ni une biographie historique, c’est un récit littéraire qui témoigne de sa « philosophie de l’interculturalité, du décloisonnement », que cet extrait dévoile : « Et cinq années durant, Mahomet parcourut l’Arabie à la tête des caravanes de Khadidja. (…) Et, plus il apprenait, plus il observait, plus son âme tendait vers un univers qui n’existait plus, plus il lui semblait que l’ignorance et la barbarie, partout, régnaient en maîtres, plus il lui semblait qu’il appartenait à peu d’hommes de maintenir levé le flambeau du Beau, du Bien et du Bon. » (p. 78).


Pierre Schroven


Pierre Schroven : Poète et critique hennuyer, sa formation de bibliothécaire-documentaliste lui a permis d’animer des ateliers d’écriture avec des écoles, musées et maisons de jeunes afin de promouvoir la lecture dans des milieux socialement défavorisés. Après avoir dirigé la revue Remue-Méninges, il participe au comité de rédaction de la revue de l’Arbre à paroles, maison d’Amay où il a publié ses recueils, depuis Paupières-marées (1992) jusqu’aux Chemins du possible (2005) et aux Preuves de la vie même (2009, avec un dessin de Gaston Chaissac). Son écriture, calme et dense, réfléchie et audacieuse, atteste d’un besoin vital de liberté et d’amour, à dire avec justesse, sous peine d’étouffer. Tirant la langue aux conformismes de tous bords, le poète reste cet enfant ayant « toujours aimé ce qui était un peu bizarre », « toujours dans les nuages », cherchant en lui et dans la beauté de l’univers, de l’être aimé, de quoi répondre à sa quête de compréhension, par « un poème en consonance avec / l’espace le désir et le vent ». Cette ouverture à l’infini, par la nature et le corps, a été décrite notamment par Dorota Walczak-Delanois, en une magnifique et judicieuse étude de ses poèmes.


Pierre Schroven


Piet Lincken : Poète et dramaturge, compositeur et interprète professionnel (orgue et piano), ce voyageur aérien circule entre le Benelux et la Scandinavie (dont il a des origines), tout en animant avec Isabelle Bielecki le Grenier Jane Tony à Bruxelles. Il est « de ceux qui pensent que la vie serait monotone si tout le monde s’alignait sur le même mode de vie », déclare Pierre Schroven à son propos. Dans son recueil Présent gnomique (Trace(s)/Passage d’encres, 2007), dit-il, le poète « cherche à capturer la part de nous-même qui nous échappe », notre vraie vie : « quel bonheur ! quel bonheur ! ne plus vivre sur la terre et n’avoir plus de route ! / Entre les blocs de lave, on entrevoit derrière l’oiseau de mer ou toute créature, / oiseau ou autre, poussée vers le large, la passionnante liberté d’être seul ». Et dans le recueil paru chez Le Coudrier en 2010, J’ai cru voir un dieu, c’est une atmosphère de légende qui se dégage, dans laquelle le corps et une nature de neige, de forêts, semblent se fondre en une révélation cosmique, rappelant l’épopée du Peter Gynt de Grieg. Ce texte a été livré avec des œuvres pour piano composées et interprétées par le poète pour les « Scènes à Seneffe », en 2008. Son nouveau livre, S'entraîner au passage des abîmes, vient de paraître aux éditions de l’Age d’homme, avec une préface d’Eric Brogniet.

Marie-Clotilde Roose - Fondatrice du Cercle

Entrée Libre


Lieu de la rencontre :

BIBLIOTHEQUE DE TOURNAI, Maison de la Culture,
Boulevard des Frères Rimbaut, 7500 Tournai.





Warning: include(inc/corps/2011/mai.pho): failed to open stream: No such file or directory in /public_html/lecercledelarotonde_be/ancien-site-du-cercle-de-la-rotonde/index.php on line 79

Warning: include(): Failed opening 'inc/corps/2011/mai.pho' for inclusion (include_path='.:/opt/php55/lib/php') in /public_html/lecercledelarotonde_be/ancien-site-du-cercle-de-la-rotonde/index.php on line 79

Pour avoir une lecture adaptée agrandir les textes de nos pages du site. Comment faire => enfoncer et maintenir la touche[CTRL] du clavier de votre ordinateur et tourner la molette de la souris vers l'ordinateur ou encore, maintenir la touche[CTRL] et enfoncer la touche[+] pour agrandir, ou bien la touche[-] pour diminuer la taille des caractères. Pour remettre la page par défaut, maintenir la touche[CTRL] et enfoncer la touche du chiffre zéro[0]. Valable seulement pour MS-Windows. Pour Mac : Utiliser la touche [Pomme] au lieu de la touche [CTRL].



Avec le soutien du Ministère de la Communauté Française de Belgique